senat

Les sénateurs adoptent un certain nombre de projets de loi

juin 22, 2016

Nouakchott,  21/06/2016  –   Au total trois projets de lois ont été adoptés mardi par les sénateurs, lors d’une séance plénière, présidée par M. Ba Abdou El Hadj, vice-président du sénat.

Il s’agit du :

– projet de loi autorisant la ratification de la convention de crédit signée le 02 mars 2016 à Nouakchott entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le fonds saoudien de développement (FSD), destinée au financement du projet de la ligne électrique entre Nouakchott et Nouadhibou (prêt supplémentaire),

-Projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt signé le 21 décembre 2015 au Koweït entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le fonds arabe de développement économique et social (FADES)destiné au financement du projet de développement de réseaux de transport et de distribution de l’électricité,

– projet de loi autorisant la ratification de la convention de crédit signée le 2 février 2016 à Nouakchott entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le fonds arabe de développement économique et social (FADES)destinée au financement du projet de renforcement de la liaison électrique entre la Mauritanie et le Sénégal, ligne Nouakchott-Toben.

Défendant les projets de loi, le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication, par intérim, ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, M.Dia Moktar Malal, a souligné que les projets de loi se situent dans le cadre des efforts visant à réaliser une impulsion économique nationale, notamment dans le domaine de l’électricité qui représente l’un des outils de production.

Il a ajouté que la Mauritanie cherche à satisfaire l’ensemble de ses besoins électriques aussi bien pour l’usage domestique que celui des sociétés.

Au sujet du troisième projet de loi, le ministre a précisé que la Mauritanie soucieuse de profiter d’importantes découvertes en gaz naturel tout au long des côtes entre la Mauritanie et le Sénégal, s’est engagée dans la mise en place de ce projet afin de renforcer les échanges dans le domaine électrique avec le Sénégal afin d’exporter son excédent énergétique.

Les sénateurs ont salué, dans leurs interventions, les trois projets qui visent à développer et diversifier les ressources électriques en Mauritanie.

Les sénateurs ont, par ailleurs, adopté mardi en plénière le projet de loi relatif à l’adoption d’une convention entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Gouvernement des Emirats Arabes Unis sur la promotion et la protection des investissements.